Aller à : navigation, rechercher

LDR / HDR - Workflow cas D


Entrée LDR, sortie HDR

Il s'agit d'un cas assez peu courant. On dispose d'images LDR en entrée et on souhaite obtenir un panorama HDR en sortie.
L'intérêt de ce cas de figure réside dans l'utilisation de fichiers RAW en entrée.
Il est ainsi possible de réaliser une correction de couleur en mode HDR dans Autopano, puis d'exporter au format HDR.


Bien sûr, il est possible de réaliser le tonemapping des images RAW avant de les importer dans Autopano (ce qui revient pratiquement à utiliser les images .jpg en entrée).
Cependant, la correction de couleur ne sera pas prise en compte sur l'ensemble du panorama en mode HDR, ce qui pourra avoir un impact sur le mélange anti-fantôme :
L'équilibrage inter-images n'étant pas parfait, l'anti-fantôme pourra trouver des frontières de découpe erronées.


Exemple 1

Images sources

Dans ce premier exemple, on utilise un ensemble d'images au format .jpeg sur lesquelles on réalise une correction de couleur, puis un export en HDR.
En pratique, cela ne présente pas un grand intérêt, mais il permet de mettre en valeur l'utilisation d'images RAW en entrée (cf. Exemple 2).

Autopano250 HDR-casD intro.jpg

Réglages

L'activation de la correction de couleur en mode HDR se fait via le menu suivant.

Autopano250 HDR-casE-HDRColorFix1.jpg

Dans la phase de rendu, il faut sélectionner l'export au format .hdr (profil Anti-fantôme) :

Le réglage du rendu

Rendu

Le rendu obtenu, après tonemapping dans un logiciel d'édition de fichiers HDR


Exemple 2

Images sources

Dans ce second exemple, on utilise un ensemble d'images au format RAW en entrée.

Autopano250 HDR-casD intro2.jpg

Réglages

L'activation de la correction de couleur en mode HDR se fait via le menu suivant.

Autopano250 HDR-casE-HDRColorFix1.jpg

Dans la phase de rendu, il faut sélectionner l'export au format .hdr (profil Anti-fantôme) :

Le réglage du rendu

Rendu

Voici le rendu obtenu sur cet exemple (après tonemapping effectué dans un logiciel tierce).
La différence n'est pas flagrante par rapport à l'exemple 1, mais on voit que l'assemblage a bien respecté la dynamique tout en ôtant les fantômes.

Le rendu obtenu, après tonemapping dans un logiciel d'édition de fichiers HDR




Support technique / Documentation Autopano Pro / Documentation Autopano Giga