Aller à : navigation, rechercher

LDR / HDR - Workflow cas B


Entrée LDR avec bracketing, sortie LDR

C'est le cas que les photographes nomment HDR : plusieurs expositions en entrée et un panorama LDR en sortie. C'est classique pour des visites virtuelles mais aussi pour la photographie de paysage, etc.

Principe

L'idée pour réussir un tel panorama est premièrement de regrouper les images par calques, puis d'utiliser la correction de couleur par calques (ie par niveau d'exposition) pour ajuster les expositions entre les images au sein d'un même calque.
L'anti-fantôme sera aussi actif dans chaque calque. Ensuite, la fusion ne prendra en compte que les zones les mieux exposées de chacun des calques.


Exemple 1

Images sources

Pour ce premier exemple, nous reprenons les images tests provenant du livre de Freeman.

Autopano250 HDR-casB-ex1-sources.jpg

Réglages

Pour avoir un aperçu de la fusion dans l'éditeur il suffit de l'activer via le panneau de réglage de la fusion.

Les paramètres par défaut tendent à conserver une luminosité moyenne globale
Jouer sur les paramètres permet par exemple de cibler une luminosité plus élevée

Dans les paramètres de rendu, il faut utiliser le profil Exposure Fusion.
Il faut savoir que si la fusion n'a pas été activée dans l'éditeur mais que le profil Exposure Fusion est activé au rendu, les paramètres de fusion par défaut sont utilisés (ciblage d'une exposition moyenne).

Autopano260 HDR-casB-ex1-parameters.jpg

Rendu

Pour illustrer le résultat final nous avons laissé les paramètres par défaut même si ça n'est pas forcément le choix le plus esthétique. Il faut juste remarquer que l'objectif final est atteint :
Pour les endroits les plus lumineux de la scène (les luminaires !) l'information utilisée provient des brackets les moins exposés et pour les endroits plus sombres l'information a été prise dans les expositions les plus élevées.

Autopano260 HDR-casB-ex1-render.jpg

On peut aussi remarquer que pour le cas de la fusion il n'est pas nécessaire de prendre trop de brackets. Les images très sous exposées n'ont pas contribué au résultat final. Ceci n'est pas forcément valable dans le cas d'une sortie HDR où l'objectif n'est pas de choisir les pixels venant des meilleurs expositions mais de combiner les informations venant d'expositions différentes (ceci est possible uniquement si la dynamique du format d'enregistrement correspond réellement à de l'HDR).

Exemple 2

Images sources

Cet exemple est similaire au cas précèdent mais ressemble plus aux prises de vue brackétées réalisées par la majorité des utilisateurs.
C'est à dire moins de niveaux d'exposition (3 pour ce cas) et une exposition de référence automatique (les niveaux de bracket ne sont donc pas identiques).

Autopano250 HDR-casB-ex2-sources.jpg

Réglages

Les réglages sont également presque identiques au cas précédent. Mais comme les brackets n'ont pas pas le même niveau d'exposition de référence, le résultat du mélangeur peut être localement déséquilibré.
Pour éviter cela, nous augmentons le niveau du mélangeur multiband en passant de -2 à -0.


En haut, le résultat avec le profil Exposure Fusion par défaut. En dessous, le résultat en ayant augmenté le niveau du mélangeur multiband.

Profil Exposure Fusion
Ajout de niveaux au mélangeur multiband

D'une manière générale l'augmentation des niveaux du mélangeur multiband permet de rééquilibrer le rendu final.
Cependant, si le niveau est trop fort le résultat final peut être un peu "aplati". Il faut donc augmenter ce niveau uniquement si nécessaire.

Exemple 3

Images sources

Certaines scènes ne nécessitent pas d'être entièrement bracketées. Dans cet exemple, la lumière ambiante est assez équilibrée sauf pour la prise de vue de la baie vitrée.
Nous avons donc brackété uniquement la prise de vue de la baie vitrée.

Autopano250 HDR-casB-ex3-sources.jpg

Réglages

Il faut vérifier que les deux images brackétés ont bien été ajoutées dans des calques différents pour que la correction de couleur LDR n'agisse pas sur ces images (la correction de couleur doit être effectuée par calques).

Note : si le calque principal est bien équilibré, il n'est pas forcément nécessaire d'activer la correction de couleur.

Autopano250 HDR-casB-ex3-groupes.jpg

Il faut utiliser le profil de rendu Exposure Fusion. La fusion va être effective uniquement où se trouvent des images de différentes exposition.

Rendu

La fusion locale a permis de conserver plus de matière dans la zone surexposée de la baie vitrée.

Résultat en utilisant les images de même exposition.
Résultat en utilisant les images bracketées.






Support technique / Documentation Autopano Pro / Documentation Autopano Giga