HDR, bracketing, Enfuse, PapyWizar, etc  

Forum ouvert à toute discussion autour de la photographie, le panorama, ou encore informatique et photo.
no avatar
GURL
Member
 
Posts: 2946
Joined: Tue Dec 06, 2005 1:57 pm
Location: Grenoble

HDR, bracketing, Enfuse, PapyWizar, etc

by GURL » Thu Mar 12, 2009 5:14 pm

Je ne savais pas trop quel forum choisir: c'est en partie lié au bracketing intelligent de PapyWizard mais le sujet est plus vaste puisqu'il s'agit de ne pas multiplier inconsidérément le nombre de prises de vue pour des panos dont le sujet est trop contrasté...

J'ai traduit (traduction libre) les conseils qu'on peut trouver (si on a pas été découragé par les équations qui rendent la progression diifficile dans les chapitres précédents) dans le manuel d'utilisation d'Enfuse: http://slash72.club.fr/gurl/smartfuse/Enfuse.htm.

J'y ai trouvé plusieurs idées très intéressantes que je compte tester bientôt, de toute façons c'est un résumé pratique et concis, qu'en pensez vous?

Pour le bracketing la question se décompose en 4 sous questions:
(1) comment faire la mesure d'exposition?
(2) jusqu'où aller en sous-expositions ?
(3) jusqu'ou aller en sur-exposition ?
(4) quel pas entre chaque photos (1 IL, 2 IL, moins ou, pourquoi pas, plus) ?

En général les auteurs de bouquins et autres se contentent de recommander un pas d'un IL plutôt que deux et un nombre de photos le plus grand possible... on est pas beaucoup plus avancé, d'autant plus que le but n'est pas d'enregistrer la lumière pour éclairer une scène d'imagerie artificielle ou il faut mesurer précisément chaque source de lumière mais seulement d'avoir une photo agréable à  regarder.

Pour (1) j'ai fait des essais en mesure matricielle et en mesure "pondérée sur toute l'image". Conclusion: aucune, des fois c'est l'une des fois l'autre qui est meilleure.

Pour (2) j'ai noté dans le bouquin de Michael Freeman La photographie de nuit et en faible lumière l'idée qu'il faut surexposer jusqu'a ce qu'il n'y ait rien dans le 1/4 de gauche de l'histogramme (à  tester.)

Pour (3) j'ai noté dans le même bouquin qu'on peut s'arréter de sous-exposer quand le clignotement des hautes lumières se réduit à  des tout petits points. C'était déjà  mon avis (c'est important parce que quand le soleil ou une autre source de lumière est dans le cadre, un très grand nombre de photos est souvent nécessaire avant que l'histogramme cesse de déborder à  droite.

Pour (4) j'ai une idée, j'en reparlerai si ça marche!
Georges

User avatar
fma38
Member
 
Posts: 5826
Joined: Wed Dec 07, 2005 6:21 pm
Location: Grenoble, France

by fma38 » Thu Mar 12, 2009 7:35 pm

Merci pour cette traduction !

Ah, si j'avais du temps, je ferais bien un petit front-end graphique à  enfuse, moi...
Frédéric

Canon 20D + 17-40/f4 L USM + 70-200/f4 L USM + 50/f1.4 USM
Merlin/Orion panohead + Papywizard on Nokia N800 and HP TC-1100

User avatar
yffic
Member
 
Posts: 218
Joined: Tue Apr 25, 2006 8:54 am
Location: Paris

by yffic » Thu Mar 12, 2009 9:40 pm

Merci pour la traduction.

Pour essayer de répondre à  tes questions, voici mon avis (mais qui n'engages que moi)

1/ Entièrement d'accord avec toi: les 2 marchent mieux à  tour de rôle: moi je t'avoue ne plus me prendre la tête avec cela et je fais quasiment toujours de la mesure pondérée sur toute l'image.
2 et 3/ Vaste question.. pour me simplifier la tâche je fais toujours le même nombre de sous exposition que de sur exposition. Ensuite à  minima je fais de -2IL à  + 2IL (en 5 photos) mais j'ai testé parfois beaucoup plus: sur la photo ci-dessous, j'ai été de -9IL à  +9IL: je t'avoue que je suis sceptique sur la réelle utilitée de la chose mais pour une fois le résultat m'a bien plus (en terme de luminosité dès la sortie d'Enfuse)...

http://panoramique.yffic.net/#album=4/photo=141

4/ Habituellement je fais par cran de 1IL entre 2 photos mais cela m'est arrivé dans des conditions où il me semblait y avoir pas mal de variations de lumières faire par pas d'1/3d'IL. Exemple la photo ci dessous a été prise de -5IL a + 5IL par pas d'1/3 d'IL... Là  aussi est ce que c'était vraiment utile... pas sur mais ce doit être ma culture scientifique qui me pousse à  tenter ce genre d'experiementations...
http://panoramique.yffic.net/#album=4/photo=138

Yves

no avatar
GURL
Member
 
Posts: 2946
Joined: Tue Dec 06, 2005 1:57 pm
Location: Grenoble

by GURL » Sun Mar 15, 2009 3:15 pm

fma38 wrote:Ah, si j'avais du temps, je ferais bien un petit front-end graphique à  enfuse, moi...

;) Sous-entendu pour Linux, bien entendu... Comme tu le sais probablement il existe EnfuseGUI pour Windows qui nécessite .net.

yffic wrote:1/ Entièrement d'accord avec toi: les 2 marchent mieux à  tour de rôle: moi je t'avoue ne plus me prendre la tête avec cela et je fais quasiment toujours de la mesure pondérée sur toute l'image.

Tout bien réfléchi c'est nous qui sommes bêtes! Un automatisme peut parfaitement éviter qu'une photo soit complètement noire ou totalement blanche. Pour le reste, les appareil numériques on hérité de leurs ancêtres argentiques des automatismes destinés à  ce que, quand c'est possible, le visages des "causiens blancs" soit reconnaissable sur le résultat. J'ose écrire "caucasien blanc" parce que j'ai numérisé une collection de photos prises avec les moyens du bord dans des réunions et voyages pour des jeunes de toutes provenances et que mettre tous les visages en harmonie a presque suffit à  faire de moi un as de Photoshop!

On ne peut demander à  un automatisme de faire avec précision que ce qu'on sait spécifier avec la précision correspondante. La bonne exposition dépend de l'opinion qu'en a le photographe et du point de vue qu'il choisit. La mesure pondérée sur toute l'image est réellement une mesure, elle donne des résultats prévisibles, on peut prévoir les cas ou l'exposition ne sera pas celle qu'on souhaite. La mesure matricielle n'est pas une mesure au vrai sens du terme mais une tentative - forcément incertaine - d'interpréter un ensemble de mesures pour arriver au réglage que choisirait un photographe expérimenté.

Si on demandait à  un constructeur de réaliser une mesure matricielle adaptée à  la photo panoramique par assemblage il choisirait d'autres critères ou - ça me semble le plus probable - conclurait que balayer d'abord l'ensemble de la scène est indispensable. Il y a depuis peu plusieurs appareils capables d'assembler un panorama grace à  un logiciel embarqué, il sera intéressant de savoir si des solutions efficaces sont trouvées pour le réglage d'exposition... (éviter les variations brusques semblerait une bonne idée.)
Last edited by GURL on Sun Mar 15, 2009 3:18 pm, edited 1 time in total.
Georges


Return to Discussions libre

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest