Image-stitching and virtual tour solutions My account Updates
It is currently Mon Sep 01, 2014 2:48 pm

All times are UTC + 1 hour




Post new topic Reply to topic  [ 10 posts ] 
Author Message
PostPosted: Mon Oct 16, 2006 9:19 am 
Offline
Member

Joined: Wed Oct 04, 2006 4:01 pm
Posts: 85
Pour le futur:

Que cela soit sur des cerf volants, avions ou ballons, voici les problemes qui me semblent interessant d'essayer d'investir:

- il y a des images qui sont floues a cause de :
- vitesse rapide de la machine
- nuages/brume
ils peuvent etre soustrait de l'image base sur des criteres subjectifs.

- on commence a avoir des cameras avec recepteur CMOS qui enregistrent des images de 8 Mpixels a plus de 30 images par seconde. Je me posais la question de savoir comment est-ce que ce genre d'information pourrait etre mis en panorama. En ce moment on peut faire des petits films de mauvaise qualite, mais la meilleure qualite va faire en sorte que l'on puisse a un moment faire un film qui deviendra un beau panorama. Je sais que c'est peut-etre de l'heresie pour les photographes pro ou serieux amateurs, mais il me semble evident qu'il y a aura un plus gros marche de ce cote la. Cette annee on a vu des carte de 4 Go sur des petites cameras (format SD) comme sur notre ballon, mais l'annee prochaine ce format aura entre 8 a 32 Go de capacite. Quelqu'un va surement faire un panorama du paysage de Paris a Lyon en TGV un de ces jours :-)

- des fois on est interesses par les parties des images qui ne sont finalement pas incluses dans le panorama (exemple de l'avion que j'ai mis recement sur ton site ftp): une sorte de layer "depotoire"

Pour tout ces problemes qui ne sont pas specifiquement des problemes de panoramas pourrait-on envisager l'utilisation d'une "command line" de facon a pouvoir choisir les images qui vont entres dans le panorama et aussi de facon a faire du bricolage apres sur le panorama ?

Igor.


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Oct 16, 2006 9:53 am 
Offline
Administrator
User avatar

Joined: Mon Nov 14, 2005 4:56 pm
Posts: 5898
Location: Francin, France
igor wrote:
- il y a des images qui sont floues a cause de :
- vitesse rapide de la machine
- nuages/brume
ils peuvent etre soustrait de l'image base sur des criteres subjectifs.

Ca c'est déjà  planifié. Lorsque j'aurais recodé notre smartblend, une option pemettra de prendre en compte la notion de netteté dans le blend final.
Une image pas nette sera ignorée dans toutes les zones où une autre image donne un meilleur résultat.

igor wrote:
- on commence a avoir des cameras avec recepteur CMOS qui enregistrent des images de 8 Mpixels a plus de 30 images par seconde. Je me posais la question de savoir comment est-ce que ce genre d'information pourrait etre mis en panorama. En ce moment on peut faire des petits films de mauvaise qualite, mais la meilleure qualite va faire en sorte que l'on puisse a un moment faire un film qui deviendra un beau panorama. Je sais que c'est peut-etre de l'heresie pour les photographes pro ou serieux amateurs, mais il me semble evident qu'il y a aura un plus gros marche de ce cote la. Cette annee on a vu des carte de 4 Go sur des petites cameras (format SD) comme sur notre ballon, mais l'annee prochaine ce format aura entre 8 a 32 Go de capacite. Quelqu'un va surement faire un panorama du paysage de Paris a Lyon en TGV un de ces jours :-)

Bonne idée : je prend mon billet de train et je teste ...

Le fait d'utiliser une camera vidéo au lieu d'un appareil est déjà  faisable en extrayant les frames une à  une. Maintenant, on perd la notion de coherence temporelle lors de l'assemblage. J'ai quelques idées à  ce sujet qu'il faudra que j'experiemente un jour.

igor wrote:
- des fois on est interesses par les parties des images qui ne sont finalement pas incluses dans le panorama (exemple de l'avion que j'ai mis recement sur ton site ftp): une sorte de layer "depotoire"
Pour tout ces problemes qui ne sont pas specifiquement des problemes de panoramas pourrait-on envisager l'utilisation d'une "command line" de facon a pouvoir choisir les images qui vont entres dans le panorama et aussi de facon a faire du bricolage apres sur le panorama ?
Igor.

Si tu n'as pas encore regardé l'editeur de point de controle, c'est ce qu'il te fait. Cela permet de retoucher le panorama après le detection (ajouter, oter des images, corriger des erreurs s'il y en a, etc).
Quant à  l'édition du blend lui-même, pour l'exemple de ton avion, la bonne solution est de choisir quelle image individuelle tu veux en plus du panorama finale par l'editeur de groupe et de faire un rendu en format PSD / PSB. Ainsi tu auras dans ton fichier final le panorama et les 2, 3 images supplementaires que tu voulais aussi en plus (ils sont dans le fichier present sous forme d'un calque independant, 1 calque par image).

Cf les screenshots ci-dessous :
1 : tu choisis quelle image tu veux en plus
2 : tu vois l'image en tant que layer dans le .psd
3 : dans photoshop, tu as l'image. Note que smartblend a considéré que l'avion était interessant et ne l'a pas oté du panorama au blend.








Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Oct 16, 2006 4:15 pm 
Offline
Member

Joined: Tue Dec 06, 2005 1:57 pm
Posts: 2946
Location: Grenoble
Igor wrote:
Quelqu'un va surement faire un panorama du paysage de Paris a Lyon en TGV un de ces jours :-)

http://www.seamlesscity.com/s1.html

http://research.microsoft.com/~cohen/LongThings.pdf

_________________
Georges


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Oct 16, 2006 5:23 pm 
Offline
Member

Joined: Mon Mar 20, 2006 5:47 pm
Posts: 360
Location: Brest
Bonjour,

Quote:
Bonne idée : je prend mon billet de train et je teste ...

Le fait d'utiliser une camera vidéo au lieu d'un appareil est déjà  faisable en extrayant les frames une à  une. Maintenant, on perd la notion de coherence temporelle lors de l'assemblage. J'ai quelques idées à  ce sujet qu'il faudra que j'experiemente un jour.

Il y a quelques années maintenant, lorsque je découvrait le panoramique, j'ai eu envie de faire un panoramique "linéaire" d'un établi de 30m de long pour montrer les différentes phases de travail qui s'y passaient dessus. Le problème, c'est que je n'avais guère plus de 2 m de recul pour faire les photos. J'ai donc fait une première série de photos tout les mètres. En tant que néophyte, je me suis vite aperçu que la technique de prise de vue et logiciels de traitements pour faire ce genre de panoramique étaient complètement différents de ceux utilisés pour faire du panoramique cylindrique ou sphérique.
Dans le cas d'un panoramique "linéaire", on ne tourne pas autour d'un point nodal et la perspective est différente d'une image à  l'autre.
Car le problème vient de là  : de gérer la différence de perspective d'une image à  l'autre. C'est d'autant plus visible et problématique que la distance de prise de vue est faible avec le sujet.
J'en suis arrivé à  la conclusion, qu'il fallait monter l'appareil photo sur une table roulante (ou dans une voiture dans le cas d'une ville) et prendre des photos à  intervalle régulier et rapide. (probablement qq cm dans mon cas)
Le logiciel aurait alors exploité uniquement la partie centrale de chacune de photos, c'est cette partie qui ne comporte que très peu de différence de perspective par rapport à  la suivante ou précédente. Maintenant à  l'ère du numérique et des ordinateurs surpuissants (quoi que), quelques milliers de photos ne font plus peur.

Devant tant de complications, et surtout devant le travail monstreux de découpage manuel (je ne suis pas programmeur), j'ai abandonné l'idée mais je vois que les choses risquent bien de changer......

Salutations


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Oct 16, 2006 7:54 pm 
Offline
Member

Joined: Wed Oct 04, 2006 4:01 pm
Posts: 85
GURL wrote:
Igor wrote:
Quelqu'un va surement faire un panorama du paysage de Paris a Lyon en TGV un de ces jours :-)

http://www.seamlesscity.com/s1.html

http://research.microsoft.com/~cohen/LongThings.pdf

Merci George. J'aime bien les references. Tiens question bete: si j'avais un algorithme qui fait mieux que celui de Matthew Brown, y'a t'il une sorte d'exemple que tout le monde reprend dans le domaine de la photo panorama qui montre la qualite de reconstruction des scenes ?

Igor.


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Oct 16, 2006 8:29 pm 
Offline
Member

Joined: Fri Aug 18, 2006 10:51 pm
Posts: 1930
Bonsoir,

He GURL, tu oublies un lien qui est sur ton propre site, celui de Guillaume Fulchiron.
C'est pas du Paris-Lyon-Marseille mais c'est dans le sujet.
http://www.animatif.com/labo/labo.htm


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Tue Oct 17, 2006 8:09 am 
Offline
Member

Joined: Wed Oct 04, 2006 4:01 pm
Posts: 85
beeloba wrote:
Bonsoir,

He GURL, tu oublies un lien qui est sur ton propre site, celui de Guillaume Fulchiron.
C'est pas du Paris-Lyon-Marseille mais c'est dans le sujet.
http://www.animatif.com/labo/labo.htm

Je pense en effet que les bords de fleuve sont le plus propice a ce genre de chose. Lyon, Chambery, Grenoble, decidement on est tous du meme coin. C'est un gene vestige des Frere Lumiere ?

Igor.


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Tue Oct 17, 2006 8:34 am 
Offline
Administrator
User avatar

Joined: Mon Nov 14, 2005 4:56 pm
Posts: 5898
Location: Francin, France
igor wrote:
Je pense en effet que les bords de fleuve sont le plus propice a ce genre de chose. Lyon, Chambery, Grenoble, decidement on est tous du meme coin. C'est un gene vestige des Frere Lumiere ?

Je me suis souvent demandé pourquoi. J'ai une explication ... ca vaut ce que cela vaut ...

Une personne est influencée par ce qu'elle voit, par l'endroit où elle vit : quelqu'un à  brest sera forcement poussé vers la mer et ses activités. Une personne vivant aux antilles le sera tout autant par les recifs et coraux. La vie entiere est régie par cette dépendance entre l'endroit où l'on vie et sois-même (à  moins d'être hermite dans sa cave :-) ). Bref. Et bien, Lyon, Chambery, Grenoble, notre espace à  nous c'est la montagne. La 1ere fois que je suis arrivé dans cette région, c'était à  grenoble pour 6 mois de stage. Tous mes collègues pensaient montagne, grimpaient les montagnes le week-end, et même mangaient montagnard. Tout en étant inconscient pour eux, cette symbiose m'est apparue très rapidement. Reste à  établir le lien entre montagne et photos :-) Pour moi, ca m'a semblé evident après la 1ere grimpette sérieuse. En haut, quelle vue ! Et quelle déception de ne pas pouvoir faire tenir cette vue de 360° dans ma diapo ! D'où ma quete des techniques panoramiques ...


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Tue Oct 17, 2006 10:54 am 
Offline
Member
User avatar

Joined: Tue Dec 20, 2005 12:13 am
Posts: 2678
Location: Paaaaaaris !
Ben moi, je suis de la beauce, grand plaine toute plate, sans rien d'autres que du blé et de la betterave ;) (durant 20 ans quand même)

Mais les ciels de nuit étaient de toute beauté (j'adorais l'astronomie à  l'époque).
Cela dit, j'adore la montagne... et la photo, et la tartiflette.

Ma devise : "In Tartiflette we trust" ;)

_________________
Look. There's a rhythmic ceremonial ritual coming up !


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Tue Oct 17, 2006 11:00 am 
Offline
Member

Joined: Tue Dec 06, 2005 1:57 pm
Posts: 2946
Location: Grenoble
Exactement le genre de réflexions que je me suis fait en voyant le "dossier montagne" Autour du Mont Blanc avec Patrice Labarde (22 pages) dans le n° de novembre 2006 de Réponses Photo !
Jean-Christophe Béchet wrote:
[..] je suis souvent confronté à  ces espaces montagneux sublimes à  l'oeil et souvent décevants sur le tirage final (ou l'écran). La plupart du temps, je dois avouer que je trouve l'exercice "montagnard" bien délicat, voire ingrat: vue la débauche d'efforts effectués, les photos obtenues ont bien du mal à  rendre en deux dimensions ces impresionnants paysages où le relief , la profondeur et la perspective sont les clefs visuelles de la réussite. Et je sais que je ne suis pas le seul à  éprouver cette frustration et ces déceptions: combien de fois voyons-nous arriver à  la rédaction des images de montagne banales et répétitives avec un texte d'accompagnement exalté et enflamé qui relate l'incroyable beauté de l'endroit photographié?

En même temps il y a probablement d'autres raisons, par exemple l'université et les écoles d'ingénieurs se sont intéressées aux possibles relations fructueuses entre les images et les ordinateurs il y a plusieurs dizaines d'années, ça a probablement lentement diffusé dans l'atmosphère des environs...

De la même manière ce n'est peut-être pas tout à  fait par hazard que les panoramas shériques ont beaucoup de succès dans les plats pays du nord de l'Europe: essayez de faire rentrer leurs paysages dans la boîte à  travers un objectif "normal" de 50 mm, vous comprendrez pourquoi...

La carte: http://geoimages.berkeley.edu/wwp906/map/detail/tile_-15_60.html et encore plus la liste par régions: http://geoimages.berkeley.edu/wwp906/RegionIndex.html de WWP sont assez surprenantes: 5 belges, 6 helvètes, 8 français, 11 néerlandais, 18 anglais + 7 autres britaniques, 35 allemands.

_________________
Georges


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 10 posts ] 

All times are UTC + 1 hour


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group