Image-stitching and virtual tour solutions My account Updates
It is currently Thu Aug 21, 2014 11:15 am

All times are UTC + 1 hour




Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 
Author Message
PostPosted: Mon Aug 25, 2008 6:10 pm 
Offline
Member

Joined: Tue Dec 06, 2005 1:57 pm
Posts: 2946
Location: Grenoble
Prendre "trop de photos" mais confier à  un programme - PapyWizard (1), Autopano ou une application intermédiaire spécifique - la tâche d'éliminer de manière automatique celles qui sont inutiles est il possible?

Quand on on decide "encore une peut-être, et puis, allez, encore une autre" à  propos des photos d'un pano, c'est assez souvent parce que "vaut mieux trop que pas assez..."

Le bracketing automatique est une des principales raisons d'utiliser une tête pano automatique mais j'ai peur que le résultat se traduise souvent par un très grand nombre d'images source dont une forte proportion sont inutiles parce qu'elles n'apportent rien qui n'ait déjà  été enregistré correctement par les autres (ça s'appelle redondance dans la thèorie de l'information!)

Très précisément la question est de savoir si ceux qui s'intéressent de près à  la qualité du résultat mais évitent autant que possible de se noyer dans les aspects techniques devront se contenter d'un éclairage assez doux voire d'un angle de vue assez réduit (évitant les contre-jours) pour que la dynamique limitée des reflex numériques assure un résultat agrèable.

Première étape nécessaire : faire correspondre (en fonction de yaw et pitch) les photos qui ont été prises dans la même direction, ce qui me semble totalement exclu pour les photos prises à  la main, difficile pour les photos prises avec une tête pano ordinaire (sauf peut-être grace à  SIFT). Par contre le travail est déjà  fait par une tête pano motorisée comme la Merlin puisque PapyWizard associe la direction de prise de vue avec chaque photo.

Hautes lumières: si le niveau d'exposition HL_OK ne comporte aucune zone surexposée, une exposition à  HL_OK -n IL est inutile (HDR inclus, du moins si la procédure utilisée est bien conçue.) Motif: une exposition encore plus faible n'apporterait pas d'information, aucune ne manquant de ce coté là .


Ombres: si le niveau d'exposition BL_OK ne comporte aucune zone sous-exposée où détails et textures seraient difficiles à  distinguer du bruit, une exposition à  BL_OK +n IL est sans utilité (HDR inclus.) Plutôt que d'essayer de répondre à  la très difficile question "ça c'est du bruit ou c'est une texture?", un seuil acceptable pour les valeurs des niveaux les plus sombres (dépendant du réglage ISO et de l'appareil) devrait suffir... (2)

A propos des hautes lumières et des ombres très denses, je tiens à  insister: si les photos presque complètement noires ou presque complètement transparentes sont actuellement nécessaires même quand elles ne comportent que des informations qui figurent aussi dans les photos plus proches d'une l'exposition "normale", ça prouve seulement que la méthode utilisée pour produire le fichier HDR qui en résulte n'est pas vraiment au point! Au mieux ces photos n'apportent rien. Dans la plupart des cas elles causent beaucoup de problèmes (il est par exemple difficile de mettre des points de conrôle bien placés sur une photo transparente, mais ce n'est qu'un exemple parmis pas mal d'autres.)

L'idée que "les différentes photos bracketées sont mélangées entre elles maiss'il n'y en a pas le même nombre partout, ça va fausser le mélange" peut provoquer une certiane méfiance vis à  vis de l'idée d'en utiliser "juste assez mais pas plus". En fait (sauf quand on se contente d'un mélange linéaire dans le style de celui Multiband, qui justement n'est pas du HDR selon les normes) c'est pas du tout comme ça que le mélange se fait. AMHA, si on utilise autant de photos, c'est tout bêtement parce qu'on ne sait pas à  l'avance les quelles sont utiles. Ne pas enregistrer de mauvais pixels (ceux pour lesquels la limite de saturation d'un canal seraient dépassée, ceux qui sont détériorés par du bruit) alors qu'on dispose par ailleurs de pixels d'une excellente qualité est évidemment une meilleure solution.

Sujets en mouvement: quand l'exposition est identique mais que les prise sous le même angle diffèrent, la sélection devrait être laissée à  l'utilisateur:
- quand les différences sont grandes, déterminer la meilleure image me semble hors de portée (... distinguer les touristes des authentiques et pitoresques habitants des lieux !)
- quand les différences sont petites elles peuvent être très significatives aux yeux du photographe mais le choix tout aussi difficile pour un programme.


MAP: "celle-ci semble plus nette que celle là " pourrait être une indication utile. Le BSS Nikon, c.a.d. Best Shoot Selection, était et est peut-être encore utilisé sur certains compacts. On a prétendu que la méthode n'est pas meilleure (ni pire) qu'une comparaison entre deux JPEG compressés où le plus gros fichier est souvent le meilleur: pourquoi pas puique ça marche...

Recouvrement à  plus de 50%: Les rangées voisines du zenith ou du nadir comportent souvent des photos qui sont "de toute évidence inutiles" (inutiles parce que la distance angulaire entre le centre d'une photo et celui de la suivante décroit fortement quand pitch dépasse +45° ou -45°.) A mon avis le programme ferait mieux de demander lesquelles il vaut mieux utiliser (parce qu'elles comportent autre chose que du ciel bleu, etc) ou ignorer (pour la raison opposée). Ces recouvrements excessifs se produisent souvent pour les panos 360x180° (les votres peut-être pas, sur les miens c'est la règle, avec quelques justifications que je ne developperait pas ici.) Ils causent souvent des erreurs d'assemblage (et allongent un peu l'assemblage, beaucoup l'optimisation.) Beaucoup trop de liens, plus de deux images source au même emplacement qui compliquent la tache du mélangeur.

Un gadget inutile ? pire, ça ne respecte pas règles du HDR ! Si le HDR nécessite des informations redondantes c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas. A mons avis l'explication vient plutôt de ce qu'on ne connait pas pendant la prise de vue la dynamique du sujet pour chaque photo (au mieux celle de l'ensemble du sujet d'après deux séries de mesures spots qui ne fournissent que les valeurs extrêmes - genre tout est entre 5 et 25 IL) et de ce qu'on laisse le soin à  la conversion en HDR d'ignorer les photos (parfois de très loin les plus nombreuses) qui ne servent à  rien et ne signifient rien (mais qu'il faut avoir corectement racrochées aux autres pour éviter qu'elles ne tombent pas n'importe où!)

Evidemment les plus experts n'ont pas besoin d'un tel outil parce que soit ils ne prennent que les photos utiles, soit ils procèdent à  une élimination judicieuse des celles qui ne servent à  rien avant de lancer APP (ou le font en cours d'assemblage.) Les autres ont souvent tendance à  encombrer APP avec un grand nombre de photos redondantes puis à  perdre beaucoup de temps à  aider APP à  s'en sortir quand même, sans toujours vraiment arriver à  faire la distinction entre ce qui est indispensable, utile, inutile, gênant et impossible à  assembler.

Les pros - les vrais, ceux qui sont tellement surbookés qu'ils conduisent d'une main tout en surveillant de l'autre oeil l'écran du portable où ils assemblent leur panos - ne seront pas mécontents d'avoir un aperçu obtenu de manière complétement automatique et aussi rapide que possible à  partir des petits JPEG qui acompagent toujours leurs super gros fichiers RAW.

Même pour les amateurs fauchés les cartes mémoires ne sont plus un problème. Usure de l'obturateur? si avec une tête motorisée
on fait plus de panos, s'ils sont plus grands et si en plus on multiplie par 5 le nombre de photos à  cause du bracketing, ça pourrait faire mal.

_____
(1): En appliquant les mêmes principes on peut trouver préférable de ne pas prendre les photos inutiles - dans ce cas la décision est définitive on ne peut plus revenir en arrière.

(2): Au passage prendre une photos de plus en la surexposant volontairement pour ne pas avoir de bruit là  ou il y en a sur la photo "bien exposée" pour y localiser le bruit (le but searait de ne pas le confondre avec les textures genre sol sablonneux,
ce qui est souvent très difficile ou impossible pour les programmes chargés de suprimer le bruit tout en laissant le reste) ne semble pas idiot. Ca revient à  fabriquer un masque à  partir d'une photo plus claire (sans bruit) mise en parfaite correspondance (automatiquement) pour protéger (voire extraire) les zones à  problèmes en les distinguant des autres. Faudrait vérifier que Tufuse ne le fait pas déjà  (Enfuse ça m'étonnerait, mais on sait jamais...)

:lol: Appuyer sur le déclencheur comme un sourd en répétant bracketing! bracketing! bracketing! cela ne sert à  rien et cela ne signifie rien.

_________________
Georges


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 

All times are UTC + 1 hour


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group