Image-stitching and virtual tour solutions Updates   My account

Interview : De Paris à Atlanta, en passant par Madrid, des panoramas sur le thème des villes avec Autopano par Joel Juge


Lundi 17 octobre 2011
Joël Juge expose actuellement ‘Villes…Panoramiquement’ à Vichy. Ce professeur de mathématiques est un passionné de photographie panoramique et il nous fait partager son univers et son amour pour la Ville.
Il utilise Autopano pour l’assemblage de ses photos et en transforme certaines en mini-planètes.

Joël, vous êtes un passionné de photographie depuis maintenant plusieurs années et actuellement vous exposez ‘Villes … panoramiquement’ chez vous, à Vichy, pouvez-vous nous en dire un peu plus?

« Villes … panoramiquement » est ma 10ème exposition : 35 tirages de formats variés présentés à la médiathèque Valery Larbaud dans une belle salle avec un éclairage de qualité. D’Atlanta à Paris, de New York à Berlin, de Madrid à Rome, de Venise à … Vichy : c’est un itinéraire tout en largeur ou en petites planètes qui est proposé du 1er au 29 octobre 2011. Des assemblages de 2 à 24 photos pour des panoramiques classiques mais aussi des sphères complètes visibles d’un point, projetées dans des carré en « pano-sphères ». Les photos sont accompagnées de 12 textes d’auteurs sur le thème de la ville, textes choisis par ma femme Roselyne Bory et qui collent tellement bien à certaines photos que le public pense souvent que les photos ont été faites pour illustrer les textes alors que c’est la procédure inverse qui a été faite.

Salle Exposition Vichy

D’où vous vient cette passion pour le panoramique ?

Depuis longtemps, plus de 30 ans, j’ai souhaité élargir l’angle de champ de mes photos pour gagner la liberté complète de composition de mes images. J’avais essayé, en vain, d’assembler des photos sous l’agrandisseur de mon labo noir et blanc. L’avènement du numérique et des traitements par logiciel m’a redonné espoir à l’aube des années 2000 : j’ai essayé tous les logiciels disponibles et je me souviens encore de mon émotion lors de mon premier essai d’Autopano en 2006 : je compris alors que le but était en vue. Je suis extrêmement redevable à Alexandre Jenny : il m’a permis de pouvoir construire toutes ces images que j’avais en tête, mais que les contraintes techniques m’avaient empêché de réaliser jusque là. J’ai aussi eu la chance de rencontrer à plusieurs reprises Arnaud Frich dont les conseils avisés ont été déterminants dans ma progression. Elargir son champ de vision … pour transcender notre regard sur les choses … Telle est ma devise !

Pourquoi ce thème des ‘villes’ ?

J’ai passé toute mon enfance dans un petit village rural et la ville m’est toujours apparue un peu mystérieuse voire inquiétante : tant de solitudes s’y côtoient. Photographier la ville dans toute sa dimension, permise par le panoramique, relève sûrement d’une tentative d’appropriation.   J’aime mettre en valeur la géométrie de la ville et ses  unités architecturales. Et je cherche souvent  l’aspect paradoxal d’images de nuit où la ville devient un paysage vide de personnages.

Joël JUGE

Vous êtes professeur de mathématiques, y a-t-il corrélation entre l’assemblage de photo et la logique des maths ?

Ce n’est peut-être pas la logique mais plutôt la rigueur et la géométrie qui font corrélation. Depuis de nombreuses années, j’enseigne les transformations géométriques du plan et de l’espace et les perceptions de l’espace que je conceptualise trouvent leur expression dans mes montages.

Quel matériel utilisez-vous et pourquoi ?

Au niveau informatique, j’ai un PC portable tout simple … et Autopano Giga ! Au niveau photo, je travaille actuellement avec un Pentax K20 D pourvu d’un 18-200 Sigma ou du fisheye 8 mm Samyang depuis que mon 10 mm a fait une chute malencontreuse … A la prise de vue, je travaille souvent à main levée ou avec un monopod surmonté d’une simple équerre. Il m’arrive de tenir le monopod à bout de bras pour augmenter la hauteur de la prise de vue : une vidéo de cette technique a été réalisée aux Rencontres Autopano à Graçay en 2008 http://joeljuge.free.fr/Z_autr/Trublion/joel-juge.html. Lorsque je souhaite plus de précision ou que la lumière est trop ténue, j’utilise un trépied fancier avec une tête panoramique PanoMaxx.

Quelles fonctionnalités d’Autapano vous ont été les plus utiles pour ce projet ?

Autopano a trop de qualités pour énumérer toutes celles qui sont utiles ! Je trouve que dans le cas des panoramiques de ville, la procédure « lignes verticales » sauve quelques situations qui paraissaient vraiment compromises !

Quelles sont vos attentes pour les nouvelles versions à venir d’Autopano ?

Pour moi, il est déjà parfait ! Sic !

Avez-vous d’autres exemples de vos réalisations à nous présenter ?

‘Villes…Panoramiquement’

Je prépare déjà  pour novembre  2012 une exposition sur Venise : les premiers montages sont disponibles avec http://joeljuge.free.fr/Venise01.php

Vue de la maison de Martin Luther King : Auburn Avenue

La verrière de Vichy

Tags: , ,


Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire