Image-stitching and virtual tour solutions Updates   My account

Interview : Henry Stuart, photographe du panorama gigapixel du mariage royal (photo Kate et William), assemblé avec Autopano Giga


Vendredi 29 juillet 2011

royal-wedding-gigapixel-photo-bbc-kate-william

Henry Stuart est le directeur de Spherical Images, une entreprise londonienne spécialisée dans la création de visites virtuelles de haute qualité. Très récemment, il a mis en ligne plusieurs visites 360° surprenantes, notamment la visite virtuelle en 15,5 gigapixels de la  cathédrale St Paul. En avril 2011, c’est lui qui a photographié le fameux panorama gigapixel du mariage royal, commandé par la BBC. La photo montre le Prince William et Kate Middleton pendant la procession, entourés par une foule de milliers d’admirateurs. Henry Stuart a utilisé le logiciel d’assemblage d’images Autopano Giga pour associer les 189 photos composant ce panorama.

Henry, quel est votre cursus et comment vous êtes-vous intéressé à la photographie panoramique ?

J’ai en réalité un diplôme de biologie ; la photographie n’était qu’une passion. Mais en 2005 j’ai vu ma première visite virtuelle QTVR et je suis devenu accro ! J’ai lancé l’entreprise Spherical Images en 2006 après avoir vu des visites virtuelles épouvantables sur des sites immobiliers et j’ai eu le sentiment que je pouvais faire mieux.

Vous avez créé la fameuse image gigapixel du mariage du Prince William et de Catherine Middleton, qui a été publiée sur le site de la BBC. Vous n’aviez qu’une seule chance pour réussir cette photo. Comment avez-vous organisé ce projet ?

C’était un cas délicat… la tête motorisée GigaPan que j’ai utilisée met beaucoup de temps pour effectuer un balayage complet, j’ai donc dû raccorder des photos prices à des moments différents dans la journée pour n’en faire qu’un seul moment. J’avais en plus un second appareil photo pour photographier la procession à main levée au moment du passage du couple royal.

Quels matériels et logiciels avez-vous utilisé pour créer ce panorama ?

Matériel : Nikon D700, objectif Nikkor 70-200mm VRII, Gigapan Epic Pro, beaucoup de mémoire !
Logiciels : Aperture 3, puis Autopano Giga, puis Photoshop.

henry-stuart-photographer-royal-weddingVous avez utilisé le logiciel Kolor Autopano Giga pour assembler les photos du mariage royal. Comment avez-vous trouvé le logiciel dans la réalisation de cette tache ? Quelles fonctionnalités vous ont aidé à créer cette grande image ?

J’avais déjà photographié l’intérieur de la cathédrale St Paul quelques semaines plus tôt et j’ai eu beaucoup de difficulté à assembler des photos aussi nombreuses et grandes avec les autres logiciels d’assemblage. Autopano Giga a réalisé l’assemblage plus vite et mieux que tous les autres logiciels que j’ai testé. En plus, son interface est celle qui a été pensée avec le plus de bon sens et le logiciel peut exploiter la puissance de la carte graphique de mon ordinateur. Enfin, comme je prenais mes photos à l’aide d’une tête motorisée Gigapan, j’ai pu utiliser le module d’import Gigapan du logiciel Autopano Giga.

Qu’attendez-vous des prochaines versions d’Autopano Giga ?

J’aimerais beaucoup avoir la possibilité d’exporter les faces de cube au format PSB, parce que les projections sphériques des images gigapixel sont plutôt gourmandes en mémoire sur les ordinateurs des utilisateurs, notamment au niveau du zénith et du nadir.

Parmi toutes les étapes de la création de cette image gigapixel, quelles ont été les phases les plus difficiles ? Le flux de travail peut-il encore être amélioré ?

L’étape la plus difficile consistait à repérer dans le panorama les têtes flottantes ou les personnes à moitié coupées, ainsi que d’autres erreurs d’assemblage inévitables, pour ensuite trouver les photos originales et faire un masque de correction. Cependant je ne vois pas comment ceci pourrait être amélioré dans le logiciel, à moins d’inclure une sorte de fonctionnalité de masquage, mais ceci ne serait pas forcément pratique sur des panoramas gigapixels.

Les visites virtuelles et l’imagerie gigapixel n’en sont qu’à leurs débuts. Comment voyez-vous leur développement dans les prochaines années ?

Je pense que nous sommes à un tournant majeur dans l’essor de la technologie. Les clients potentiels sont plus conscients de l’intérêt des visites virtuelles et photos 360°, et le marché des tablettes et des smartphones a fait augmenté de façon significative le besoin en imagerie interactive. Avec une intégration plus poussée dans d’autres formes de medias comme Facebook et Twitter, l’influence des visites virtuelles ne peut que se répandre.

Merci Henry ! Nous vous souhaitons bonne chance dans vos futurs grands projets avec Autopano Giga :-)

Liens :

- Le panorama gigapixel du mariage royal

- Site web de Spherical Images, l’entreprise de Henry Stuart

- Autopano Giga, le logiciel d’assemblage d’images

Tags: , , , , , , , ,


Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire